Quelques conseils et guides pour entretenir des petites réparations en plomberie

Quelques conseils et guides pour résoudre les petits problèmes de plomberie

Faire intervenir un plombier n’est pas toujours nécessaire quand il s’agit d’entreprendre de petits travaux d’entretien au quotidien. Au travers quelques bonnes petites astuces, découvrez comment déceler un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Ce guide vous sera en outre d’une grande aide pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Se servir d’un compteur afin de localiser la source d’une fuite

Le compteur ne ment jamais…Vous ne payez que ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit forcément d’une fuite.

Pour identifier la source d’une fuite, il n’y a pas 1000 façons. Il vous faudra stopper carrément le compteur.

Maintenant que le compteur a été coupé, tout ce qu’il vous reste à faire consiste à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le rouvrir. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Opérer l’identification d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de couper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche après douze à vingt quatre heures.
  • Commencez par jeter un coup d’œil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètre cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, décalitres et l alignées à droite de la virgule. Quand les 12 à vingt quatre heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Lisez sur votre compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en route au bout de douze à 24 h. Tournez le robinet pour laisser l’eau circuler sans perdre de vue votre compteur d’eau. Quand ce dernier tourne, cela veut dire que votre système de canalisation d’eau fuit. Quand la fuite est détectée, il vous faudra stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite de tuyauterie, débit et volume exact de perte d’eau… Vous pouvez dès lors faire le tour de toutes vos installations et robinets à problèmes pour obturer la fuite.

Résoudre un problème de fuite d’eau: comment ça fonctionne ?

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • Les deux produits les plus courants pour colmater une tuyauterie en Cu qui fuit :

Colmatez efficacement une fuite de canalisation au niveau d’un tuyau en Cu en utilisant d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux ? Comment procéder

Pour pallier une fuite à ce niveau là il va vous falloir éventuellement remplacer de joint.

  • Obturer un tuyau en Cu défectueux c’est possible avec du mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans polir la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher. Ensuite, commencez par nettoyer délicatement le tuyau Cu sur une surface à peu près plus large que la fuite pour pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile éméri fine Segmentez le mastic par tranches en barre et moulez le produit jusqu’ à obtention d’une boule de teinte uniforme et glutineuse. Appliquez-le sur la conduite ! La zone de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé aussi ; il ne vous reste plus qu’à y aplanir le produit colmatant Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse.

  • Opérer un comblage de fuite sur tuyauterie Cu, c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial.

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez le tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le chiffon permet un nettoyage efficace. Séchez-le en utilisant un sèche-cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée immédiatement sur la conduite.

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau de votre raccord

Pour pallier un problème de fuite au niveau d’une bague PVC, on ne passe pas par 36 moyens, soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en parfait état de marche.
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Trouver la solution de colmatage idéale pour sa tuyauterie cuivre

Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyaux, vice de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite de tuyauterie. A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour boucher les fuites les moins importantes ; montage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de 2 éléments dissociables : adhésif et durcisseur. Pour calfeutrer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau Cu après l’avoir préalablement limé.

  • Ruban antifuite :

Le ruban adhésif antifuite n’est pas à confondre avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est autoamalgamant par nature ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Réparation problème de fuite sur tuyau en PVC : comment procéder

  1. Stoppez l’eau :

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante. Coupez le compteur.

  1. Repérez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

L’opération commence par le repérage de part et d’autre de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Une fois cela fait, opérez immédiatement sa découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet.

  1. Le reste de tous les parties est à ébarber

Pour réussir le décapage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Maintenant, passez tout de suite au décrassage de toutes les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur 3 à 5 centimètres.

  1. Le dégivrage des champs de contact, ça se passe maintenant !

Il est utile d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en assurer l’adhérence à votre colle.

  1. Prenez votre mètre à ruban pour mesurer les fragments de tuyau à changer, dimensionnez la partie à enlever, soustrayez un cm de la longueur obtenue.
  2. Préparez et sectionnez le fragment de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Tracez la longueur des zones à découper. Scindez le tube de remplacement et polissez- en l’extrémité.

  1. Pensez maintenant à raccorder le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Votre canalisation est maintenant prête à accueillir votre segment de tuyau neuf ! Pensez tout d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’elle soit retirée du mur ou bien déposée au sol.

  1. Encollez les surfaces de contact :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être assemblé aux manchons :

Vous avez réussi à introduire les manchons aux limites du tube de rechange? Maintenant il vous faudra prendre le tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

Quelques conseils utiles pour opérer le dépannage de vos problèmes en plomberie

Recommandations pratiques pour changer le mécanisme de chasse d’eau

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra d’abord retirer son couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Enlevez maintenant l’ancienne chasse d’eau

Servez-vous d’une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Retirez les vis par le haut ensuite. Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le. Enlevez le soin d’étanchéité usagé ; dévissez aussi le mécanisme de fixation du réservoir à l’aide d’une clé spéciale.

  1. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois-ci avec une clef spéciale. Maintenant place au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela terminé, la rondelle conique doit être insérée à la vis de fixation du réservoir. La vis de fixation doit être insérée en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas monter une chasse d’eau neuve sans restaurer flotteur et robinet :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans le trou correspondant. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef adaptée, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Mettez la nouvelle chasse d’eau en place :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, il faudra également monter le mécanisme sur sa base ; tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Comment opérer le nettoyage d’un chauffe-eau sans encombre ?

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, désactivez-le

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible de votre chauffe-eau.

  1. Votre chauffe-eau a été débranché ? Maintenant il vous faudra le nettoyer

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau électrique thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau, ôtez sa résistance !

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau, passez tout de suite au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine en assurant la fixation.

  1. Bravo ! Vous avez récupéré la résistance, aseptisez- la à son tour.

Purifiez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Après avoir entièrement vidangé votre chauffe-eau électrique, pensez à restituer la platine et puis, branchez et réactivez le chauffe-eau électrique

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre appareil électrique de chauffage.